Mes Looks

Fanta orange, s’il vous plaît.

J’ai demandé à une amie ce que lui inspirait ce look, elle m’a répondu : « Fanta Orange ».  C’était impossible de m’en passer d’immortaliser quelques clichés devant cette belle voiture vintage dont la couleur a caressé mon cœur dans les rues de Montpellier.  Je n’ai pas manqué de prévoir un look à la fois…… Lire la suite Fanta orange, s’il vous plaît.

Mes Looks

Une vie en couleur.

L’histoire derrière cette tenue est presque à l’image d’un chapelet de frustration. La frustration de la faire confectionner et recevoir à temps pour la fête sans aucune retouche, mais aussi pour les clichés qui suivront, parce que le soleil est capricieux ces derniers jours. Tout s’est finalement bien passé avec quelques instants ensoleillés en bonus. …… Lire la suite Une vie en couleur.

Dans mon monde.

Les mantras d’une vie.

Je reste convaincue que la vie est une kyrielle de périodes composées de haut et de bas, telle une dent-de-scie. Des moments aléatoires nébuleux et d’amertume qui finissent par laisser place à l’accalmie, l’allégresse, et la sérénité. Des moments d’acharnement qui succèdent aux fructueux dont il faut profondément profiter. Des moments où je ne vis que par…… Lire la suite Les mantras d’une vie.

Mes Looks

Le boubou noir.

C’était le boubou porté pour la Tabaski en 2019. Je me souviens avoir longtemps été dubitative sur le choix de ma tenue de fête, parce que je ne savais pas quoi porter. Mon choix s’est finalement porté sur un boubou, une valeur sûre quelle que soit l’occasion. Je le voulais à la fois simple, élégant, mais aussi gracieux. J’ai…… Lire la suite Le boubou noir.

Dans mon monde.

Ce que Paris m’enseigne.

Ma vie. D’ores et déjà un an d’odyssée parisienne à laquelle je continue de faire de mon mieux pour m’acclimater, et voici ce que j’en apprends : Paris m’enseigne qu’on est parfois mieux chez soi qu’ailleurs, mais avoir une bulle, ne serait-ce qu’émotionnelle rends les choses plus ou moins confortables, et donc différentes.  Paris me rappelle…… Lire la suite Ce que Paris m’enseigne.

Mes Looks

Halo.

Il y a des jours où l’on se sent telle une auréole.  Des jours qui évoquent en nous la générosité de rayonner et rependre autour de nous une fructueuse lumière pour s’éclairer et les autres, sans prétention et en toute simplicité.  Des jours où un vêtement détient le pouvoir de se sentir comblée et célébrée,…… Lire la suite Halo.

Dans mon monde.

L’hygiène virtuelle.

Je vais bien. J’avais seulement besoin d’une césure émotionnelle pour me réhabituer à d’autres réflexes que d’être sans répit face à un écran qui devenait peu s’en faut un sixième sens. J’avais besoin de profiter pleinement de la vie, loin d’interminables pépies de me faire photographier parce qu’il fallait que je crée du contenu. J’avais besoin d’ajuster.J’ai…… Lire la suite L’hygiène virtuelle.

Dans mon monde.

Ce que je m’autorise à penser.

C’est un billet écrit avec le cœur, pour le cœur, dont ma plume me sert de tremplin pour partager mes pensées et sentiments les plus profonds. Je suis croyante. Une espèce de bigote qui croit viscéralement au Créateur Infini dans sa parfaite dimension. Une créature imparfaitement parfaite pour qui l’Amour demeure la plus indéniable religion…… Lire la suite Ce que je m’autorise à penser.

Dans mon monde.

J’arrête d’être un robot positif.

J’étouffe. Pour de vrai… J’étouffe de positivité. J’étouffe de m’impatroniser d’être positive à toute force, et je refuse d’être une éternelle machine à déni. J’arrête d’être un robot positif parce que j’ai parfois le droit de craquer. J’ai le droit d’apprendre à mettre un mot sur mes maux, malgré mes lunettes de positivité et par-dessus…… Lire la suite J’arrête d’être un robot positif.

Dans mon monde.

Une prose à l’univers.

  Et pour cette année, je commande une élévation. Une très grande. Qu’elle soit en dent de scie ou pas, avec des épisodes de sécheresse spirituelle ou pas, je la veux. Je commande une réconciliation avec mes émotions. Je veux les accepter, les embrasser, et me rappeler qu’aussi négatives ou positives qu’elles soient, elles sont…… Lire la suite Une prose à l’univers.